Vente immobilière à Venarey-Lès-Laumes : DPE, étiquette énergétique et réforme

Partager sur :
Vente immobili\u00e8re \u00e0 Venarey-L\u00e8s-Laumes : DPE, \u00e9tiquette \u00e9nerg\u00e9tique et r\u00e9forme

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) évalue la performance énergétique d’un logement, en attribuant des étiquettes de A à G. En France, la réalisation d’un DPE est obligatoire lors de la mise en vente d’un bien immobilier. Les étiquettes obtenues lors du DPE apparaissent sur les annonces de vente, ainsi que sur les documents liés au compromis de vente et à l'acte définitif. Un bien vertueux du point de vue de ses performances énergétiques représente un atout majeur pour la vente immobilière Venarey-Lès-Laumes

Consommation énergétique et émission de gaz à effet de serre

Le DPE prend en compte la consommation énergétique du logement, évaluée sur une échelle de A à G, où A représente une très bonne performance et G une performance médiocre. De même, la quantité d’émission de gaz à effet de serre est évaluée sur la même échelle de A à G. Ces informations sont reprises sur un graphique et expliquées. Elles permettent aux propriétaires et aux acheteurs de connaître la performance énergétique d’un bien immobilier. 

Réforme du DPE

Une réforme du DPE est entrée en vigueur le 1er juillet 2021. Elle a rendu le diagnostic plus fiable, lisible et tient mieux compte des enjeux climatiques. Cette réforme a modifié le calcul des étiquettes de performance énergétique pour mieux prendre en compte l'ambition nationale de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Désormais, le calcul des étiquettes intègre une composante climatique en plus de la consommation d'énergie primaire du logement. 

Nouvelle méthode de calcul

La réforme a également introduit une nouvelle méthode de calcul pour le DPE. Désormais, elle prend mieux en compte la taille des logements. Par exemple, un petit appartement qui se voyait attribuer une note « F » pour sa consommation énergétique pourrait désormais obtenir un « E » grâce à cette nouvelle méthode de calcul. Ce changement a donc modifié les seuils de performance entre les étiquettes et permet à certains logements de voir leur classement énergétique être ajusté.